Skip to Content

LES FONDATIONS D’HÔPITAUX POUR ENFANTS DU CANADA

mcmaster logo

FONDATION DE L’HÔPITAL POUR ENFANTS MCMASTER

PROGRAMME DE PRÉVENTION DU SUICIDE ET ÉTUDE I AM SAFE

172,054$

FONDS TOTAUX REÇUS EN 2021

34%PROGRAMMES HOSPITALIERS

33%SOINS

33%FORMATION

APERÇU DU PROGRAMME HOSPITALIER

Le suicide tue plus de jeunes canadiens que les 10 principales maladies mortelles touchant cette population.

Pour répondre au besoin urgent de stratégies efficaces de prévention du suicide, des experts en santé mentale ont élaboré un nouveau programme novateur de psychothérapie de six semaines appelé I AM SAFE, qui vise à améliorer la communication familiale, à réduire les conflits et à accroître les capacités d’adaptation. « Notre objectif est d’aider ces adolescents à être des adolescents et non pas des patients. Ils doivent savoir qu’il existe des solutions à leurs problèmes qui n’impliquent pas l’automutilation », explique la Dre Khrista Boylan, psychiatre pour enfants et adolescents à l’Hôpital pour enfants McMaster.

Avec le soutien de Sobeys, l’Hôpital pour enfants McMaster collabore avec l’hôpital SickKids et l’Hôpital pour enfants de l’Alberta pour évaluer l’efficacité du programme d’intervention au moyen d’un essai clinique mené à plusieurs emplacements. L’objectif est d’élaborer une nouvelle norme de soins pour les patients présentant un risque de suicide ou d’automutilation qui se présentent aux urgences. À l’heure actuelle, bon nombre de ces patients sont renvoyés chez eux et orientés vers des programmes communautaires, mais il n’y a pas d’intervention systématique pour assurer une communication efficace entre les parents ou les tuteurs et les patients afin de s’assurer qu’ils relèvent efficacement leurs défis ensemble.

MISE À JOUR – 2021

Après avoir élaboré des protocoles de recherche et d’autres principes fondamentaux en 2020, les trois hôpitaux participant à l’essai clinique I AM SAFE ont commencé à recruter des patients en 2021. À l’Hôpital pour enfants McMaster, un nouveau membre de l’équipe, Imayan Neela, coordonnateur de la recherche en psychiatrie et en neurosciences comportementales, a dirigé le processus de recrutement et mobilisé six patients pour l’essai.

Les patients sont admissibles à participer à l’étude à notre établissement lorsqu’ils se présentent au service d’urgence de l’Hôpital pour enfants McMaster avec risque d’idées suicidaires ou d’automutilation. En plus du soutien offert immédiatement selon la norme de soins existante, les patients et leur famille sont invités à participer à un projet de recherche qui pourrait signifier l’obtention de ressources et de conseils supplémentaires en santé mentale. Ceux qui acceptent de participer reçoivent une évaluation de base pour aider les chercheurs à comprendre leur état avant l’intervention I AM SAFE. Pour les patients assignés au groupe de traitement (par opposition au groupe témoin, qui reçoit des soins conformes à la norme de soin existante), toute la famille suit un programme de six semaines conçu pour favoriser une communication ouverte et les aider à relever leurs défis en famille. L’état du patient et de sa famille est évalué durant la période du programme, à la fin (après la dernière séance), puis dix-huit semaines plus tard. Nous serons heureux de vous fournir d’autres mises à jour au fur et à mesure que l’étude progresse.

poster-image